Le programme de formation


L’institut de formation en soins infirmiers “Georges Daumezon” situé à Saint-André-lez-Lille (Nord) dispense un enseignement théorique complété par des temps de formation clinique realisés sur des lieux d’activité de soins.

La politique formative de l’IFSI repose sur le référentiel de formation et les objectifs définis par l’arrêté du 31 juillet 2009.

Cette formation s’inscrit désormais dans l’architecture européenne des études supérieures et permettra aux étudiants aux soins infirmiers inscrits en première année à compter de la rentrée 2009 de se voir délivrer, conjointement au Diplôme d’Etat, le grade de licence à partir de 2012.

La durée de la formation est de 3 ans équivalant à 4 200 heures, soit 6 semestres de 20 semaines chacun.
L’enseignement comprend une formation clinique de 2 100 heures et une formation théorique de 2 100 heures sous la forme de :
- cours magistraux (750 heures)
- travaux dirigés (1 050 heures) : temps d’enseignement obligatoire réunissant au maximum 25 étudiants. Ils servent à illustrer, approfondir et compléter un cours magistral en introduisant des données nouvelles qui peuvent être théoriques ou pratiques, à réaliser
des exposés, exercices, travaux divers et à travailler sur des situations cliniques.
- travaux personnels guidés (300 heures) : temps de travail où les étudiants effectuent eux-mêmes certaines recherches ou études, préparent des exposés, des écrits, des projets, réalisent des travaux demandés ou encore rencontrent leur formateur et bénéficient
d’entretiens de suivi pédagogique.

Le Diplôme d’Etat d’Infirmier s’obtient par l’obtention des 180 crédits européens correspondant à l’acquisition des dix compétences du référentiel :
1- Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier ;
2- Concevoir et conduire un projet de soins infirmier ;
3- Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens,
4- Mettre en oeuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique,
5- Initier et mettre en oeuvre des soins éducatifs et préventifs,
6- Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins,
7- Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle,
8- Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques,
9- Organiser et coordonner les interventions soignantes,
10- Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

Répartition des 180 crédits européens :
• 120 ECTS pour l’enseignement en institut de formation (dont les unités d’intégration qui portent sur l’étude des situations de soins) dont :
     * Sciences contributives au métier infirmier (42 ECTS)
     * Sciences et rôles infirmiers (66 ECTS)
     * U.E. transversales dont l’anglais (12 ECTS)
• 60 ECTS pour l’enseignement clinique en 7 stages :
     * semestre 1 : stage de 5 semaines
     * semestres 2, 3, 4 et 5 : stage de 10 semaines
     * semestre 6 : stage de 15 semaines au total en deux périodes de 10 semaines maximum.

Les unités d’enseignement couvrent 6 champs :
1. sciences humaines, sociales et droit
2. sciences biologiques et médicales
3. sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes
4. sciences et techniques infirmières, interventions
5. intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
6. méthodes de travail.

Le référentiel de formation du diplôme d’Etat d’infirmier est ainsi constitué de 36 matières de formation réparties dans 59 unités  d’enseignement pour permettre une progression pédagogique cohérente.

Les stages sont de quatre types :
1. soins de courte durée (auprès de personnes atteintes de pathologies et hospitalisées)
2. soins en santé mentale et en psychiatrie (auprès de personnes hospitalisées ou non)
3. soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation (auprès de personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement)
4. soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie (auprès de personnes ou groupes qui se trouvent dans des lieux de vie – domicile, travail, école…)

Chaque compétence s’obtient de façon cumulée :
1- par la validation de la totalité des unités d'enseignement en relation avec la compétence
2- par l’acquisition de l’ensemble des éléments de la compétence évalués lors des stages
3- par la validation des actes, activités et techniques de soins évalués, soit en stage, soit en institut de formation

Coût pédagogique annuel pour les publics non éligibles à l'aide financière régionale (les salariés , les professionnels libéraux et les fonctionnaires relevant de leur employeur ou de leur OPCA ; les demandeurs d'emploi ayant obtenu un financement individuel ; les personnes démissionnaires d'un CDI ou d'un emploi public.) : Coût 2016-2017 : 5 520 €

Coût pédagogique annuel pour les publics éligibles à l'aide financière régionale (les élèves, étudiants en poursuite d'études, sans interruption ; les jeunes sortis du système scolaire depuis un an maximum ; les demandeurs d'emploi n'ayant pas obtenu de financement individuel par ailleurs) : Seuls les droits d'inscription annuels sont à régler ainsi que des droits complémentaires liés à l'universitarisation de la formation infirmière, l'achat de tenues de stage en 1ère année d'études et la formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 (soit environ 1 000 € pour les 3 années d'études).

Après l'obtention du concours d'entrée en I.F.S.I., il vous sera demandé d'attester votre inscription au sein de notre Institut en y joignant le paiement des droits d'inscription. En cas de désistement, les droits d'inscription ne sont pas remboursés.

Sous certaines conditions, les étudiants peuvent bénéficier d’aides émanant de différents organismes : voir Aides financières.

Envoyer cette page à un ami
© Institut de formation "Georges Daumezon" 117 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny - 59350 Saint-André-Lez-Lille